Divertisements

Le tracker : un outil d’aide à la décision quand on joue au Poker

Le tracker : un outil d’aide à la décision quand on joue au Poker

Le poker est un jeu d’informations incomplètes. A ce titre, afin de prendre la meilleure décision possible, le joueur doit faire un rapide bilan des informations qu’il détient (la valeur de sa main, la taille des tapis, les positions, les profils des joueurs, etc.). Évidemment, il existe également des données qui ne sont pas si visibles et que seule l’expérience permet de déterminer avec précision (estimation de la main adverse, niveau de pensée des adversaires, conscience de sa propre image, etc.).

Les meilleurs joueurs sont donc capables de regrouper l’ensemble de ses informations de manière rapide, juste et surtout d’en tirer le meilleur afin de jouer le coup parfait, en théorie. Avoir une longueur d’avance sur ses adversaires, réfléchir plusieurs coups à l’avance (comme on le fait aux échecs), produire la meilleure analyse grâce une compréhension avancée du jeu : voilà ces facteurs qui, combinés, permettent à coup sûr de développer un poker gagnant et de qualité.

De l’intérêt d’utiliser un tracker sur les tournois online

Lorsque vous jouez un tournoi en live, vous savez qu’il est important de connaître ses adversaires. Généralement, lors des premiers niveaux, il faut savoir regrouper toutes ses nouvelles informations, les analyser et ainsi façonner le profil de nos opposants. Souvent, il suffit d’un ou deux tours de table pour repérer les adversaires les plus faibles (attitude, taille des mises, mains vues à l’abatage). Parfois, cela prend plus de temps et c’est pourquoi il faut utiliser une partie de son énergie et de sa concentration tout au long de la partie pour affiner encore et encore la lecture que l’on a de nos adversaires. On appelle cela profiler les joueurs (anglicisme de profiling), et c’est primordial. Indispensable. Rappelez-vous que chaque coup joué est différent. La différence ne vient pas de notre main de départ, ni de notre position ou bien encore de notre taille de tapis car ces situations reviennent encore et encore au fil des tournois. La différence se situe au niveau de nos adversaires et de la meilleure manière de jouer notre main, avec cette position et cette taille de tapis, face à CES joueurs.

Online, c’est la même chose, on joue au même jeu. Seulement, le profiling est moins évident car c’est déroutant d’associer des joueurs inconnus à un pseudo et non plus à un physique. De plus, la concentration est la plupart du temps moins accrue derrière un écran qu’autour d’une table. Souvent, on joue plusieurs tournois simultanément ce qui signifie plus d’informations et moins de temps pour les trouver et les analyser. Certains décident à juste titre de prendre des notes sur tout le monde. C’est une méthode intéressante mais qui a ses limites : cela demande beaucoup d’énergie et ne nous permet plus de suivre l’action de manière très fluide et fait perdre de facto du temps. Et ce temps perdu ne pourra être rattrapé.

Il existe maintenant un outil assez magique : le tracker. C’est un logiciel qui récupère toutes les mains jouées pendant un tournoi et en exploite toutes les informations possibles et imaginables. Celles-ci sont stockées dans une base de données que vous pouvez consulter à tout moment et qui vous permet de rentrer dans une facette du jeu insoupçonnée. Je ne rentrerai pas dans les détails car ces logiciels sont très lourds et très complets, on s’intéressera uniquement à l’aide au profiling qu’ils apportent. Elle se matérialise sous le nom de HUD (Head-up display). Il s’agit d’un outil qui affiche en temps réel sur vos tables de tournois, des statistiques de jeu sur chacun de vos adversaires. Vous pouvez décider lesquelles seront affichées, de quelle manière, etc… Tout est entièrement personnalisable. L’intérêt principal est de connaître en un coup d’œil les tendances de chacun et ainsi se faire une idée très rapide des profils des joueurs présents à la table. Malgré tout, il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit uniquement d’une aide dans notre processus de réflexion et non de données à prendre telles quelles. Évidemment, posséder des stats sur une dizaine de mains n’est pas significatif et dans ce cas, le tracker joue un rôle mineur. Au-delà d’une centaine de mains, des tendances se dégagent. Avec des milliers de mains sur un seul adversaire, on peut dégager un profil très précis de celui-ci. Il faut toujours relativiser les informations et les replacer dans le contexte de notre tournoi.

Si vous n’êtes pas familier avec cet outil, je vous conseille de l’utiliser au départ en jouant une seule table afin de le découvrir et rendre son utilisation de plus en plus intuitive. Une fois que vous êtes à l’aise, que vous comprenez chacune des données affichées et que leur analyse est quasi instantanée, vous pouvez l’utiliser sereinement dans vos sessions de multi-tabling.

Voici un petit graphe fort utile qui rappelle dans un premier temps le processus de réflexion lorsque l’on joue un coup, et qui, dans un second temps, permet de visualiser le moment où l’on doit utiliser le tracker.

Processus de réflexion lors d’une main jouée en tournoi.

Bien évidemment, c’est un graphe très simplifié dont le but est simplement de rappeler quelle doit être la bonne réflexion à avoir. La partie intitulée « Prise de décision » est volontairement tronquée car elle fera l’objet dans un prochain article d’un graphe à part entière qui explorera le cheminement complet que l’on doit établir afin de savoir si oui ou non notre main vaut la peine d’être jouée. J’espère simplement que vous avez réalisé à quel point le tracker peut être un outil efficace voire indispensable à tout joueur de tournois online, mais aussi qu’il faut savoir bien l’utiliser au risque de produire l’effet inverse de celui recherché.